A l’attention de nos actionnaires

Swissquote a bouclé l’exercice 2018 sur des résultats record: le chiffre d’affaires net a enregistré une croissance de 14.3%, à CHF 214.5 millions (incluant pertes de crédit), tandis que le bénéfice net a augmenté de 13.8% pour s’établir à CHF 44.6 millions. L’afflux net de nouveaux capitaux a atteint CHF 3.115 milliards, soit une hausse de 14.8%. Les capitaux propres ont progressé de 19.3% à CHF 352.2 millions. Par ailleurs, la valeur de l’action Swissquote a gagné 18.6% en 2018, avec un cours à CHF 45.25 en fin d’exercice.

En 2019, Swissquote entend continuer à asseoir sa position de leader et de première banque numérique en Suisse. A cet effet, Swissquote réalisera de nouveaux investissements dans des solutions Fintech innovantes et le marketing. En outre, le contrat d’achat d’un montant de EUR 27.7 millions portant sur la banque luxembourgeoise Internaxx sera effectif en 2019.

Les revenus passent pour la première fois la barre des CHF 200 millions

Le chiffre d’affaires1 a augmenté de 16.2%, se hissant à CHF 225.4 millions (CHF 194.0 millions). Compte tenu de l’effet des taux d’intérêt négatifs (–CHF 9.0 millions) et de la «Unrealised Fair Value» (–CHF 1.9 million), le chiffre d’affaires net2 est ressorti à CHF 214.5 millions (CHF 187.8 millions), en hausse de 14.3% par rapport à l’exercice précédent. Sur les quatre activités, trois ont contribué à ces résultats record.

Les revenus nets des commissions se sont inscrits en hausse de 16.8%, portés par la croissance des activités de trading (11.9 transactions par an et par client, contre 11.0 précédemment), pour s’établir à CHF 99.5 millions (CHF 85.2 millions). L’engouement suscité par le trading de produits dérivés via la plateforme Swiss DOTS et le négoce de crypto-monnaies ont également contribué à cet excellent résultat. Les revenus nets issus de l’eForex ont progressé de 7.7% pour atteindre CHF 71.8 millions (CHF 66.7 millions). Cette croissance repose sur l’augmentation importante du nombre de nouveaux clients (+15.4% à 47’972), la progression d’avoirs des clients (+11.0% à CHF 365.2 millions) et le renforcement des activités de trading (+8.2% à USD 1.180 milliard). Les revenus nets d’intérêts ont bondi, stimulés par la remontée progressive des taux d’intérêt américains à court terme et l’augmentation des avoirs des clients en monnaies étrangères. A contrario, les revenus nets issus du trading (trading sur devises hors eForex) ont quant à eux enregistré une légère baisse de 6.5%, à CHF 20.9 millions (CHF 22.3 millions).

La rentabilité monte encore d’un cran

Les charges d’exploitation s’élèvent à CHF 160.8 millions (CHF 142.0 millions), soit une augmentation de 13.2% par rapport à l’exercice précédent. Cette hausse repose principalement sur l’investissement constant en matière de technologie et de marketing, ainsi que sur l’embauche de 69 nouveaux collaborateurs, portant désormais l’effectif à 662 personnes.

Tandis que les charges d’exploitation ont augmenté de CHF 18.8 millions, le chiffre d’affaires net a grimpé de CHF 26.8 millions. Conformément à l’évolution des produits et des charges, tous les résultats ont connu une forte croissance: le bénéfice avant impôts a bondi de 17.4% pour s’établir à CHF 53.8 millions (CHF 45.8 millions), la marge bénéficiaire avant impôts s’élevant à 25.1% (24.4%); le bénéfice net a progressé de 13.8% à CHF 44.6 millions (CHF 39.2 millions), la marge bénéficiaire nette s’établissant à 20.8% (20.9%).

Le ratio Bâle III s’élevait à 29.0% (26.1%). Swissquote reste ainsi l’une des banques les mieux financées en Suisse.

Les fonds propres ont enregistré une hausse de 19.3% pour atteindre CHF 352.2 millions (CHF 295.1 millions). Ces capitaux propres permettent de financer en 2019 le rachat au prix de EUR 27.7 millions de l’établissement luxembourgeois Internaxx Bank, acquis par Swissquote en août 2018. Le contrat d’achat devrait prendre effet au premier trimestre 2019 une fois la transaction autorisée par les autorités de surveillance luxembourgeoise et européenne.

Important afflux net de nouveaux capitaux de plus de CHF 3 milliards

Malgré un fort afflux net de nouveaux capitaux de CHF 3.115 milliards (CHF 2.714 milliards), les avoirs des clients ont accusé une légère baisse de 1.2%, à CHF 23.822 milliards (CHF 24.112 milliards), imputable à l’évolution boursière générale. A fin 2018, les avoirs des comptes de trading s’élevaient à CHF 22.959 milliards (–0.1%), ceux des comptes d’épargne à CHF 306.3 millions (–49.0%), les avoirs des comptes Robo-Advisory à CHF 191.7 millions (–5.6%) et ceux des comptes eForex à CHF 365.2 millions (+11.0%).

Le nombre total des comptes clients a progressé de 19’814 (+6.4%) pour atteindre 329’100 (309’286). Ces comptes se répartissent de la façon suivante: 256’565 comptes de trading (+8.3%), 21’831 comptes d’épargne (–24.6%), 2’732 comptes Robo-Advisory (+43.9%) ainsi que 47’972 comptes eForex (+15.4%).

La plateforme Robo-Advisory fait peau neuve

En 2018, la plateforme Robo-Advisory a fait l’objet d’une refonte complète et affiche désormais un nouveau design encore plus convivial. Par ailleurs, l’univers d’investissement s’est encore étoffé avec l’ajout des crypto-monnaies qui constituent une classe d’actifs supplémentaire.

Swissquote toujours à l’avant-garde du trading de crypto-monnaies

Dès juillet 2017, Swissquote était la première banque en ligne européenne à permettre à ses clients d’investir dans des crypto-monnaies et de les négocier contre l’euro ou le dollar. Les clients peuvent investir dans ces monnaies digitales et les négocier en utilisant leur compte de trading auprès de Swissquote, de la même manière qu’ils le feraient pour d’autres devises, actions ou fonds.

En 2018, Swissquote a consolidé son rôle de précurseur dans le trading de crypto-monnaies et a été le premier établissement à proposer les Inital Coin Offerings (ICO). La première ICO a été lancée par la start-up LakeDiamond, une spin-off de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Cette entreprise fabrique des diamants artificiels pour des applications industrielles, telles que le laser, la microélectronique ou les mécanismes d’horlogerie.

Lenz & Staehelin, la plus grande étude d’avocats de Suisse, Swissquote Bank, le leader suisse de la banque en ligne, et Temenos, leader du marché suisse des logiciels bancaires, fondent en 2018 la Capital Markets and Technology Association (CMTA) afin de définir les normes d’utilisation de la technologie blockchain sur le marché des capitaux. Marc Bürki, CEO de Swissquote, a commenté cet engagement lors de la fondation de l’association: «La combinaison du cadre réglementaire suisse et de l’émergence de nouvelles technologies peut simplifier la manière dont les sociétés placent leurs titres et lèvent des capitaux, ainsi que la manière dont les investisseurs peuvent acquérir et négocier ces actifs. Nous nous réjouissons de participer à un projet qui ouvre des perspectives pour les entreprises et le marché.»

La carte de crédit multi-devises, un produit unique en son genre

Swissquote a lancé en juin dernier une carte de crédit multi-devises unique en son genre. Contrairement aux cartes de crédit classiques, elle permet de réaliser des achats dans douze monnaies. Ces derniers sont directement facturés en devise étrangère, sans conversion préalable en franc suisse et sans frais de traitement.

Acquisition de la banque luxembourgeoise Internaxx Bank S.A.

En août dernier, Swissquote a annoncé le rachat de l’établissement luxembourgeois Internaxx Bank S.A. Le contrat d’achat conclu avec Interactive Investor Limited (majoritairement contrôlée par J.C. Flowers & Co.) devrait, selon les prévisions, prendre effet au cours du premier trimestre 2019 dès que l’agrément des autorités de surveillance luxembourgeoise et européenne aura été obtenu. Le prix d’achat s’élève à EUR 27.7 millions et inclut un goodwill de 25%; la transaction sera entièrement financée par les capitaux propres.

L’acquisition de la banque Internaxx assure à Swissquote un accès sans restriction aux marchés européens, lequel revêt une importance particulière dans la perspective du Brexit.

Election au Conseil d’administration

L’Assemblée générale du 4 mai 2018 a élu Mme Monica Dell’Anna, membre de la direction et responsable des produits au sein de NZZ-Mediengruppe AG depuis janvier 2019 (auparavant responsable du secteur Business Media), en tant que nouveau membre du Conseil d’administration. Auparavant, elle a fait partie de la direction du groupe BKW SA et occupé différents postes à responsabilités chez Swisscom pendant plus de dix ans. Avec l’arrivée de Monica Dell’Anna, le Conseil d’administration bénéficie d’une expérience de direction et d’un savoir-faire éprouvé dans les processus de transformation numérique.

Distribution du bénéfice aux actionnaires

A la lumière de ces excellents résultats, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale de Swissquote Group Holding SA du 10 mai 2019 un dividende de CHF 1.00 par action (CHF 0.90).

Remerciements

Au nom du Conseil d’administration et de la Direction générale, nous remercions nos clients qui, par l’utilisation active de notre plateforme et leurs remarques diverses et pertinentes, apportent une contribution décisive au succès commercial ainsi qu’à la sécurité, la solidité et à l’expansion à long terme de Swissquote. Leurs suggestions et leurs souhaits, mais également leurs critiques, nous tiennent à cœur et nous permettent d’avancer. Nous remercions nos actionnaires pour leur confiance. Nous remercions également l’ensemble de nos collaborateurs pour leur engagement personnel et leur motivation pour accomplir un travail exceptionnel. Enfin, nous adressons nos remerciements à nos partenaires, qui nous apportent toujours leur soutien et leur compétence dans le développement de nos activités.


1 Le chiffre d’affaires exclut le coût des taux d’intérêts négatifs (CHF 9.0 millions) et l’impact de «unrealised fair value» (CHF 1.9 million).
2 Incluant pertes de crédit.

Mario Fontana
Président du Conseil
d’administration

Marc Bürki
CEO