A l’attention de nos actionnaires

Swissquote affiche un bilan solide pour l’année écoulée. Le chiffre d’affaires net augmente de 7.5% par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à CHF 230.6 millions. A 44.7 millions, le bénéfice net s’avère légèrement supérieur à l’exercice précédent et aux attentes malgré des charges de personnel et des amortissements sensiblement plus élevés. Avec un afflux net de nouveaux capitaux à hauteur de CHF 4.6 milliards, les avoirs des clients atteignent le niveau record de CHF 32.2 milliards.

Revenus à des niveaux records

A CHF 239.9 millions (CHF 225.4 millions), le chiffre d’affaires1 atteint la valeur la plus élevée réalisée jusqu’ici. En comparaison avec l’exercice précédent, la progression réalisée est de 6.4%. Corrigé des taux d’intérêts négatifs (–CHF 9.5 millions) et de l’impact de «unrealised fair value» (+CHF 0.3 million), le chiffre d’affaires net2 est supérieur de 7.5% à l’exercice précédent avec CHF 230.6 millions (CHF 214.5 millions).

Les revenus nets des commissions reculent de 6.6% à CHF 92.9 millions (CHF 99.5 millions) en dépit du climat boursier favorable et de la création de plus de 30’000 nouveaux comptes clients, du fait de la baisse d’intensité globale des échanges de 3.0 millions à 2.8 millions de transactions. L’activité des crypto-monnaies contribue au revenu des commissions à hauteur de CHF 6.3 millions (CHF 9.8 millions).

Les revenus nets issus de l’eForex croissent de 19.0% pour atteindre CHF 85.5 millions (CHF 71.8 millions). Grâce à des investissements importants visant à accroître l’efficacité du système, les volumes des activités de trading augmentent de 3.2% à USD 1’218 milliards (USD 1’180 milliards), et génèrent ainsi une hausse des revenus de 19.0%.

Les revenus nets d’intérêts3 enregistrent une hausse de 20.7% pour s’établir à CHF 40,1 millions (CHF 33.2 millions). L’orientation des banques centrales ainsi que l’ajustement de la politique de taux négatifs de Swissquote se sont révélés décisifs.Swissquote charge maintenant des taux d’intérêts négatifs sur les montants de cash supérieurs à CHF/EUR 500’000, mais une partie de ces charges est restituée aux clients sous forme d’avoirs de trading.

Les revenus nets issus du trading (trading sur devises hors eForex) enregistrent une légère hausse de 2.3%, à CHF 21.4 millions (CHF 20.9 millions).

Des charges d’exploitation conformes aux attentes

Les charges d’exploitation de CHF 180.1 millions (CHF 160.8 millions) augmentent de 12.0% par rapport à l’exercice précédent. Cette hausse repose principalement sur des charges de personnel plus élevées (+CHF 11.0 millions), notamment en raison de l’intégration d’Internaxx Bank S.A., et sur l’augmentation des charges d’amortissement (+ CHF 5.0 millions). Au total, le nombre de collaborateurs augmente de 60 (dont 36 chez Internaxx), pour atteindre 722.

Un bénéfice net supérieur aux attentes

Du fait de l’augmentation des charges, le bénéfice avant impôts recule de 5.9% à CHF 50.6 millions (CHF 53.8 millions), avec une marge bénéficiaire avant impôts de 21.9% (25.1%). Contre toute attente, le bénéfice net s’avère légèrement supérieur à l’exercice précédent à CHF 44.7 millions (CHF 44.6 millions). Le nouveau régime fiscal pour les entreprises du canton de Vaud a eu à cet égard un effet positif. La marge bénéficiaire nette s’établit à 19.4% (20.8%).

Une capitalisation solide

A 21.7% (29.0%), le ratio Bâle III reste encore élevé même après l’acquisition d’Internaxx. Swissquote fait ainsi partie des banques les mieux financées en Suisse. Les capitaux propres enregistrent une hausse de 6.4% pour atteindre CHF 374.8 millions (CHF 352.2 millions).

Hausse des avoirs des clients de plus d’un tiers

Le fort afflux net de nouveaux capitaux de CHF 4.558 milliards (CHF 3.115 milliards) est dû pour moitié à la croissance organique et pour l’autre moitié à l’intégration des comptes d’Internaxx.

En 2019, les avoirs des clients ont augmenté de 35.3%, suite à un fort afflux de nouveaux capitaux et à l’évolution boursière générale, pour atteindre CHF 32.2 milliards (CHF 23.8 milliards). Fin décembre 2019, les avoirs des comptes de trading s’élèvent à CHF 31.3 milliards (+36.3%), ceux des comptes d’épargne à CHF 265.5 millions (–13.3%), les avoirs des comptes Robo-Advisory à CHF 231.9 millions (+21.0%) et ceux des comptes eForex à CHF 447.0 millions (+22.4%).

Le nombre total de comptes clients progresse de 30’512 (+9.3%) pour atteindre un niveau record de 359’612. Ces comptes se répartissent de la façon suivante: 281’814 comptes de trading (+9.8%), 19’717 comptes d’épargne (–9.7%), 3’362 comptes Robo-Advisory (+23.1%) ainsi que 54’719 comptes eForex (+14.1%).

Expansion réussie en Europe et en Asie

En 2019, Swissquote a posé deux jalons importants dans la mise en œuvre de sa stratégie de croissance à long terme. La finalisation de l’acquisition de la banque luxembourgeoise Internaxx Bank en constitue le premier. Internaxx est en cours d’intégration complète au sein du groupe Swissquote sous le nom Swissquote Bank Europe SA. Son activité est axée sur la clientèle privée européenne. Le résultat de ses activités ordinaires a été consolidé dans les comptes de Swissquote à partir d’avril: pour les neuf mois en question, il s’élève à CHF 10.0 millions. D’autre part, la Monetary Authority of Singapore (MAS) a attribué une licence CMS (Capital Market Service) à Swissquote Pte. Ltd, fondée l’an dernier à Singapour. Les premiers gérants de fortune et clients institutionnels ont entre temps pu être acquis.

Nouvelles catégories de placement pour Robo-Advisory

En août, Swissquote a élargi l’offre sur ses comptes Robo-Advisory pour inclure les catégories de placement crypto-monnaies et immobilier. Le Robo-Advisor investit dans des stratégies multi-actifs. Des actions aux matières premières, en passant par les instruments à taux fixe, il est désormais possible d’investir également dans des crypto-monnaies et des actifs immobiliers. La nouvelle catégorie de l’immobiliers englobe des ETF et des fonds d’investissement axés sur l’immobilier, directement ou via des entreprises cotées en bourse.

Nouvel émetteur chez Swiss DOTS

En novembre, Swissquote a annoncé l’étoffement de son offre sur la plateforme de trading de gré à gré Swiss DOTS, avec un nouvel émetteur: BNP Paribas. Ce sont près de 10’000 produits à effet de levier supplémentaires qui viendront s’ajouter à l’offre existante des deux associés fondateurs UBS et Goldman Sachs, ainsi que de la Commerzbank et de Bank Vontobel. Deutsche Bank, quant à elle, a mis fin à son offre Swiss DOTS à la fin 2019.

Distribution du bénéfice aux actionnaires

A la lumière de ces excellents résultats, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale de Swissquote Group Holding SA du 5 mai 2020 un dividende inchangé de CHF 1.00 par action.

Remerciements

Au nom du Conseil d’administration et de la Direction générale, nous remercions nos clients qui, par l’utilisation active de notre plateforme et leurs remarques diverses et pertinentes, apportent une contribution décisive à notre succès commercial et, par conséquent, à la sécurité, à la solidité et à l’expansion à long terme de Swissquote. Vos suggestions et vos souhaits, mais également vos critiques, nous tiennent à cœur et nous permettent d’avancer. Nous remercions nos actionnaires pour leur confiance. Nous remercions également l’ensemble de nos collaborateurs pour leur engagement personnel et leur motivation pour accomplir un travail exceptionnel. Enfin, nous adressons nos remerciements à nos partenaires, qui nous apportent toujours leur soutien et leur compétence dans le développement de nos activités.


1 Le chiffre d’affaires exclut le coût des taux d’intérêts négatifs (–CHF 9.5 millions) et l’impact de «unrealised fair value» (CHF 0.3 million).
2 Incluant les pertes de crédit.
3 Excluant le coût des taux d’intérêts négatifs.

Markus Dennler
Président du Conseil
d’administration

Marc Bürki
CEO